Pose de la première pierre de la maison de J. HALLYDAY, “la LORADA” à Ramatuelle

Pose de la première pierre de “la LORADA”, la maison de J. HALLYDAY, à Ramatuelle, fin des années 80.
J’étais à ses côtés pour l’aider à construire son rêve.
Johnny aimait la “maison” pour protéger sa famille, sa tribu.
Là aussi les Français le reconnaissaient. Ce fut jusqu’à la fin un enfant de la balle, un enfant du peuple, qui savait combien un toit est un corolaire d’une vie digne.
Emmanuel Macron, qui lui a rendu un très bel hommage, devrait lui aussi en tenir compte afin d’aider les Français à devenir propriétaire et les aider à transmettre.

Que nos cœurs et nos pensées l’accompagnent dans son dernier voyage.

Christian Mahout

Total
0
Shares
Précédent
L’appétit retrouvé des ” zinzins ” pour le logement

L’appétit retrouvé des ” zinzins ” pour le logement

2017, ” année de tous les records ” pour l’investissement dans

Suivant
La cigale et la fourmi

La cigale et la fourmi

Un sondage Ifop, passé inaperçu, révèle que l’immobilier reste le placement

Vous pourriez également aimer