Le décret d’encadrement des loyers tient bon

Le Conseil d’État a rejeté les recours visant à faire annuler l’encadrement des loyers qui s’applique à Paris, en région parisienne et à Lille et qui est vivement contesté par les principales organisations représentant les bailleurs. L’Unpi et la Chambre nationale des propriétaires avaient demandé au Conseil d’État d’annuler, pour excès de pouvoir, le décret du 12 avril 2019 fixant le périmètre du territoire de la ville de Paris sur lequel est mis en place le dispositif d’encadrement des loyers prévu à l’article 140 de la loi du 23 novembre 2018. L’encadrement des concerne Paris et Lille, avant d’être étendu à 18 villes de Seine-Saint-Denis en banlieue parisienne et aux métropoles de Bordeaux, Montpellier et Lyon notamment. 

Lire aussi  Des élus ensemble contre les logements vacants
Total
0
Shares
Précédent
Peut-on louer un appartement en cryptomonnaie ?

Peut-on louer un appartement en cryptomonnaie ?

Un appartement de 60 m² dans le 16ème arrondissement de la capitale est à louer

Suivant
Une première amende pour dépassement de loyer

Une première amende pour dépassement de loyer

La préfecture du Nord a sanctionné un propriétaire qui louait un studio dans le

Vous pourriez également aimer