Locatif : la mobilité des ménages en baisse

Selon l’enquête Clameur (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux), le taux de mobilité résidentielle des locataires est en baisse, à 25,8 % en 2009, le point le plus bas depuis 1998. De 2006 à 2009, l’activité du marché a reculé de 12,8 % (de 5,8 % en 2009). En 2009, ce sont donc plus de 180 000 candidats à un logement locatif privé qui n’auront pas réalisé leur projet.
Sur un marché hésitant, les loyers de marché se sont stabilisés en 2009 : + 0,1 %. Après la pression sur les loyers observée entre 2004 et 2006, c’est la première fois depuis 1998 (et même depuis la crise du début des années 90) que les loyers de marché stagnent. L’année 2010 a commencé sur une progression des loyers de 0,6 % (sur un an).

Lire aussi  Rénovation énergétique : la France prend du retard
Total
0
Shares
Précédent
« Le Grand Paris est pour moi une évidence »

« Le Grand Paris est pour moi une évidence »

« Le Grand Paris est pour moi une évidence », affirme Nicolas Sarkozy dans une

Suivant
Saisies immobilières : la décrue

Saisies immobilières : la décrue

Le nombre de procédures immobilières a baissé pour le 2e mois consécutif aux

Vous pourriez également aimer