En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Pas le droit à l’erreur dans la construction

Article du 13/09/2012 16:12

 

L’entrepreneur qui construit par erreur sur le terrain du voisin est responsable… de son erreur. Même si on lui a donné de mauvaises indications. La Cour de cassation a jugé qu’il a commis une faute de ne pas avoir lui-même vérifié la limite de la propriété. En l’espèce, un maçon avait construit un mur sans se renseigner sur la limite de propriété. Pour sa défense, il estimait n’être seulement tenu à des obligations professionnelles liées à la maçonnerie et non au droit de propriété. Pour lui, c’était au contraire à son client de connaître ses limites de propriété et de les lui indiquer précisément. Des arguments rejetés par les juges suprêmes qui estiment que l’artisan aurait dû prendre la précaution de se renseigner sur la limite de propriété avant de construire.

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Juridique - archives

Page 1 - 2 - 3 - 4