En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin d'améliorer votre navigation et de réaliser des statistiques anonymes de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs, cliquez sur ce lien. OK

Valls et Hidalgo main dans la main en faveur du logement social

Article du 30/06/2016 09:59

 

2 000. C’est le nombre de logements sociaux supplémentaires qui ont été contractualisés à Paris pour les prochaines années entre la Ville de Paris et l’Etat à la faveur d’un accord foncier inédit. Après de longues négociations, l’Etat s’est engagé à libérer ou à céder plusieurs emprises foncières d’envergure. Parmi ces emprises, on retrouve les casernes Minime (3ème) et Chalvidan (16eme) ou encore la caserne Gley. On retrouve également une partie de l’ilot Saint-Germain (7ème) qui représente près de 14 000 m² de surfaces ou le garage Jean Jaurès (Paris 19ème) qui sera acquis par Paris Habitat. Ce dernier pourra aussi acheter les deux parcelles du 64-66 boulevard de l’Hôpital et du 9-25 rue des Wallons (13e), pour un programme intégrant 50% de logements sociaux. Côté RIVP, le bailleur de la Ville de Paris se portera acquéreur le site de Telecom Paris Tech au 32-56 rue Barrault (13e). Elle réalisera sur ce site un programme intégrant, outre l’INRIA, des logements sociaux et intermédiaires, familiaux et étudiants. La cession de ce site permettra de financer les réimplantations attendues sur le plateau de Saclay. La RIVP va acquérir également le 2 Cité Charles Godon (9ème). La collaboration entre l’Etat et la Ville de Paris n’est pas achevée puisque des accords complémentaires sont attendus sur d’autres sites comme la Halle aux Cuirs (19ème) et le délaissé de l’Opéra Bastille (12ème).

Envoyer à un ami
 

Abonnez-vous à notre newsletter

Envoyer
 

Actualités - archives

Page