On ne régularise pas les charges locatives comme on veut !

Les charges locatives remboursables par le locataire doivent lui être réclamées sans tarder et sans accumulation de plusieurs années, rappelle la Cour de cassation dans arrêt. Et ce, même si le calcul est exact et si les sommes sont bien dues. Ainsi, la Cour estime qu’il y a une faute du propriétaire lorsque celui-ci, après avoir négligé de réclamer des régularisations annuelles, présente au locataire un rappel de plusieurs années. Il y a aussi une faute si la provision mensuelle pour charges est sans rapport avec leur montant réel. Le propriétaire en cause avait présenté une régularisation de charges remontant sur cinq ans et représentant plus de trois fois la somme versée mensuellement à titre de provision. La justice a considéré que le retard, l’importance de la somme et la présentation soudaine de cette facture était autant de fautes du propriétaire dans l’exécution de son contrat. En conséquence, elle a dispensé le locataire de payer.
Cass. Civ 3, 21.3.2012

Total
0
Shares
Précédent
Le vice caché qui se voit

Le vice caché qui se voit

Même s’il est apparent, le défaut de l’objet acheté peut parfois être pour

Suivant
Pas de garantie décennale pour le bricolage

Pas de garantie décennale pour le bricolage

La “garantie décennale” de dix ans due par un entrepreneur pour les

Vous pourriez également aimer