Les zinzins sont-ils devenus fous du logement ?

Les investisseurs institutionnels raffolent de l’immobilier résidentiel à en croire une enquête du conseil immobilier Knight Frank, 9 investisseurs sur 10 veulent augmenter leur présence sur le marché résidentiel européen et y investir 87,5 Mds€ au cours des cinq prochaines années.

Alors qu’il y a dix ans, l’immobilier résidentiel ne représentait que 10 % de l’ensemble des sommes investies sur le marché immobilier européen, « cette part est passée à 25 % en 2021, faisant des logements la deuxième classe d’actifs la plus importante après les bureaux.
Pour plus de la moitié des investisseurs interrogés, l’immobilier résidentiel pourrait même prendre la première place en 2022 ». En France, sur les neuf premiers mois de 2021, les sommes investies dans l’Hexagone dépassent 5 Mds€, signe d’une nouvelle année record.

 

Total
0
Shares
Précédent
La BCE s’attend à une « correction » des prix

La BCE s’attend à une « correction » des prix

La Banque centrale européenne (BCE) s’inquiète de l’envolée des prix

Suivant
Présidentielles 2022 : la Fnaim plaide pour un green deal dans le logement

Présidentielles 2022 : la Fnaim plaide pour un green deal dans le logement

La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) a dressé une liste de 19

Vous pourriez également aimer